TGS 2010 - J'ai testé: El Shaddai, Ascension of the métatron

Publié le par Glauktier

Tous les stands de jeu étaient pris d'assaut et il y en avait pour, en moyenne, 1h30 d'attente pour les tester entre 15 et 25 minutes. Mais samedi matin, que vois-je ? Le stand El Shaddai avec seulement 30 minutes d'attente ! Great ! Je fonce pour tester mon coup de coeur dévoilé à l'E3 2010, qui sortira sur PS3 et Xbox 360.

 

El Shaddai-1

 

Ce jeu est remarquable par sa Direction Artistique très poussé. Aucun décors semblables, tout est très onirique voir transcendantale. Le Cell Shading subtil (technique graphique visuel reprenant légèrement un style dessin animé) du héros adoucis l'ensemble et permet une meilleure connivence entre le personnage jouable et l'extérieur. Visuellement, c'est absolument magnifique.

 

El Shaddai narre les tribulations d'Enoch de l'Ancien Testament. Les instances célestes lui ont confier la mission de ramener 7 anges (déchues) qui trainent un peu trop sur terre, sous peine de tout détruire. Ni une ni deux, notre héros vétu d'un Jean's prend l'ascenceur en forme de main à 6 doigts.

Il est immédiatement attaqué par des êtres qui veulent clairement l'empêcher que cette quête se réalise mais Enoch sait se défendre. La technique consiste à assommer les ennemis avec ses poings puis, une fois destabilisés, il leur vole leur arme et les annihile avec.

 

El Shaddai-3

Enoch, joyeux d'avoir fait sienne une méta-épée-tronçonneuse

 

Ainsi, va la vie et les monstres jusqu'à ce qu'un individu non identifié mais proche d'Enoch (il le tutoie) interrompe l'introduction d'un ennemis un peu plus redoutable. Le temps stoppé, il parle gentiment et librement puis nous révèle la présence d'armes de poings sur notre adversaire qu'il nous incite à voler. D'un claquement de doigt, l'introduction reprend et le combat s'enchaîne. Comme suggéré, le vol des atouts ennemis est de bonne augure. Enoch s'en fait un semi bouclier qu'il sectionne en deux parties et frappe avec. Lui et moi venons à bout du pas-bbeau et de ses confrères.

 

S'en suit alors un passage de plate-forme (comme les jeux Mario) tout en 2D mais magnifique. On traverse une salle sombre dont le décor ne tient qu'à des gigantesques vitraux représentant les 4 archanges. Simple mais magnifique et très poétique.

À l'exterieur de la galerie des glaces se trouve encore un autre passage de plateforme en 2D, cette fois animé par des souffles de nuages. Joli.

Cette démo ne comportait aucune information propre à ce style de jeu : barre de vie, nombre de vies, pouvoirs etc… Et tout était fait pour ne poser aucune difficulté : invulnérabilité physique, vie infinie et même babe du stand qui venait nous aider si un passage posait problème afin qu'on finisse la démo dans les temps et laisser essayer d'autres personnes. Tout était extrémement facile et j'ai voulu mourir pour tester. Rien de difficile, j'ai sauter dans le vide volontairement. Écran noir d'une seconde, claquement de doigts et me voila reparti. Quoi ? Claquement de doigts ? Exactement comme lorsque la connaissance d'Enoch a relancé le temps après être venu nous rendre visite ?! Huuum… Fichtrement subtil, bien pensé et captivant !

 

El Shaddai-4

Le passage en question

Finalement, après être mort deux ou trois fois, involontairement cette fois, à cause du changement de luminosité provoqué par le beau décor dans le but de destabiliser le joueur, j'arrive à la porte de sortie, formée par de fins nuages de fumée. L'instant d'après, sous la pluie, je me retrouve en face de mon interlocuteur préféré et de sa chemise noire. Il arbore un parapluie blanc et transparent tel qu'on en trouve partout au Japon dans les convini (convinience store) dès qu'il se met à pleuvoir. Quel clin d'oeil énorme !

L'inconnu nous parle d'ailleurs de cette objet qui vient du monde des humains et qu'il affectionne. Mais… C'est l'histoire de l'Ancien testament et ça se passe de jours ? Coool !

Enfin, deux monstres à 4 pattes interviennent. Ils ont l'air méchant et pleurent des larmes de sang. La séquence est très belle et promet une séquence de boss (probablement) enthousiasmante. Écran noir, El Shaddai, démo fini. NOOOOOOONNN !!

 

Ce jeu a tout pour plaire. Il est somptueux et nous fait voyager dans des décors différents à quasiment chaque plans ! Le gameplay reste simple pour le moment mais après la démo fini, j'ai eu droit à un questionnaire en japonais ou j'ai subtilement entouré tous les "easy" sans rien ajouté d'autre. La démo était facile pour un habitué des jeux tel que moi et d'autant plus facilité pour les néophytes du salon, mais ce fait montre que les développeurs sont à l'écoute du public et veulent l'améliorer. Dans aucun autre stand je n'ai eu droit à un questionnaire de satisfaction ! 

 

El Shaddai-2

D'autres séquences de plate-forme à venir, en 3D cette fois, dans des endroits encore plus beau les uns que les autres !

 

Le but de cette démo était de toucher gentiment au gameplay, faisant suite aux magnifique trailer de l'E3 lorsqu'il avait été révélé au public. Elle n'avait pas pour objectif d'être un test absolu et définitif. Il fallait bien garder cela en tête. Trop près, l'aliasing des ombres (petit carrés apparaissant dans les non-droites) sur le héros faisaient mal aux yeux mais il était évident que ça ne serai pas présent en version finale. Des petits défauts qui seront corrigés en développement, d'autant plus que la sortie du jeu vient d'être repoussé pour printemps 2011.

Ce jeu est mon coup de coeur et j'ai hâte de l'essayer pleinement.

 

TGS-dim-37.jpg

Une babe du stand El Shaddai, dont le costume allait de paire avec le jeu


TGS-14.jpg

Mon tatouage raté, donné au stand après avoir essayé la démo

 

je vous met le trailer directement :

 

 

Publié dans Jeux vidéo à faire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article