Resident Evil Afterlife: Après la vie ? RIEN!

Publié le par Glauktier

Le voila ! Vous l'attendiez tous et toutes, ma critique sur Resident Evil Afterlife qui bat son plein au ciné et qui vous torture l'esprit: irais-je le voir ? Les zombies sont-ils mieux zombies que dans les autres ? La 3D vaut-elle le coup d'oeil ? Le Back-Ground des anciens films sera-t-il respecté ? Je vais répondre à vos questions !

 

resident evil afterlife

Même dans l'affiche y'a rien. Regardez elle a son coude sur le titre et ça n'apporte rien !

 

Après avoir mis à sac le laboratoire d'Umbrella dans le Nevada, Alice et ses clones attaquent un laboratoire sous terrain gidantesque situé sous Shibuya à Tokyo. Le président Wesker n'en réchappe pas sans avoir retirer au préalable tous les pouvoirs paranormaux d'Alice. Sa vengeance accomplie elle s'en va retrouver Claire et les survivant du précédent opus en Alaska, à la recherche d'Arcadia, la mystérieuse cité terre d'asile de tous les rescapé du T-virus mais à son arrivé il n'y a rien…

 

Encore une fois cette suite de Resident Evil ne reprend RIEN des anciens films. Comme ça ne reprend tellement rien que ça reinvente l'histoire et détruit toutes les bases acquises. Ainsi on démarre avec une nouvelle apparition du virus à partir du Japon alors que l'infection a eu lieu depuis Racoon City (second film), la belle/vielle Milla/Alice perd ses pouvoirs psychiques ainsi que ses dizaines de clones -chose qui n'est pas sans nous déplaire mais ça reste une faute grave de scénariste professionnel, retirer un élément trop puissant du scénario sinon ça empêche la progression voulu- et la Terre a retrouvé en à peine 6 mois ses flôts, glaciers et océans qui avaient pourtant quasiment disparus de la surface dans Resident Evil Extinction.

Honnêtement RIEN ne peut pas approuver ce manque de constance. Le scénariste (Paul W.S. Anderson) n'a donc aucun suivi de sa propre histoire ? Le publique est-il destiné à prendre tel quel l'histoire qu'on lui donne sans moufter et subir les changements et retours en arrière qui n'ont plus aucuns fondements ? Quand est-ce qu'il va arrêter de jongler avec nous, tel un marionnettiste riant magistralement de manipuler sa poupée ? Tout ça n'augure RIEN de bon dès l'introduction !

 

Quand au développement, il est symbolisé par le RIEN. Aucune constance, aucun goût.

Je déplore des dialogues blasants, des décors et une ambiance Fort Boyard éclairé par 130 torches enflammés confectionnés par 6 survivants qui doivent certainement y passer la journée, des effets visuels redondants, convenus et inutiles (Mon dieu la scène de douche avec le monsieur à la hache qui est AU RALENTI TOUT DU LONG ! Trop chiant ! Aucun intérêt !), des zombies désormais athlétiques qui courent aussi vite que le vent ou des zombies métamorphosés équipé d'une gigantesque hache sans que ce soit expliqué, subtilement déduisible dans le film ou qu'on nous montre le forgeron déglingo qui a confectionné ça… QUE DE LA GUEULE et encore, même pas de la belle gueule bien mis en scène ! RIEN de bon.

 

J'ai quand même bien ri:

• Sur le pistolet à sesterces qui lance des pièces de monnaie en guise de munition. Ça doit être chiant à recharger et surtout très inconvenant sur le terrain puisqu'il ne faut pas baisser son arme sans prendre le risque de voir les pièces tomber toutes seules hors du canon. Puis pour trouver des munitions faut trouver des sites de fouilles Gaulois, la galère !

• Chris Scotfield, qui aurait dû se tatouer encore une fois les plans de la prison, fait vraiment gringalet. Je note qu'en fin de film, il a une préfèrence à rattraper des lunettes de soleil très couteuse de l'ennemis plutôt que d'éviter un coup du gros méchant qui s'avance. Une technique de Kung-fu vielle de 1000 ans basé sur l'esprit naïf de son adversaire qui consistait à envoyer des lunettes en bois, remis au goût du jour et brillamment réalisé par le boss friqué de fin de film qui peut balancer des trucs hors de prix juste pour impressionner.

• Milla Jovovitch, ellen'a RIEN à voir avec les Alice des volets précédents comme d'habitude. Juste le prénom et les rides qui restent.

Resident-Evil--Milla

"Virez moi ce coiffeur, merci."

 

• J'ai aussi bien aimé que lorsqu'Alice retrouve Claire toute sale tel une sauvageonne (et manipulé par une machine dont on nous expliquera JAMAIS RIEN de sa capacité réel ni de son but). Au plan d'après on retrouve Claire, qui a repris ses esprits, surmaquillé avec des cheveux bien lavés, propres, séchés et très soyeux. On se demande si le monde est vraiment détruit puisque se refaire une beauté dans la nature c'est permis à tout le monde… Zéro raccord personnage, zéro raccord histoire, zéro raccord plans… RIEN.

 

Non vraiment RIEN ne peut sauver ce film, même pas la référence à THX 1138 à la fin alors que pour ça, Umbrella avait soigneusement confectionnés des T-shirt manches longues et pantalon blanc pour TOUS les survivants qu'ils capturaient pour leur expériences.

 

Je n'ai RIEN aimé dans ce film, même s'il a du budget. Ni les effets spéciaux, ni les acteurs, ni les scènes d'actions, ni les monstres, ni la situation, ni les répliques, ni l'histoire, ni les décors, ni les costumes. RIEN. Franchement des 4 films, j'ai préféré le 3 eme mais c'est pas non plus la panacée. Hop, tous ces films en grosses daubes ! Sinon vous pouvez en rire, comme moi. Ou sinon RIEN.

AH… et puis pour la 3D je sais pas, je l'ai pas vu en 3D. Hé hé je vous ai bien eu ! Je suis aussi vicieux que Paul W.S. Anderson !

Publié dans Grosses daubes

Commenter cet article

letty 12/07/2011 13:06


Je trouve que vous abusez un peu... A vous lire on dirait que les 4 résident evil sont de la merde, que les acteurs sont mauvais etc... Quand je vois écrit que Milla Jovovich est moche et ridée non
mais c'est pas sérieux! Faut être aveugle pour dire qu'elle est moche. En plus vous critiquez certains détails qui n'ont pas lieu d'être (surtout dans Apocalypse) Ce film est peut être pas génial
mais de toute façon quand le film suit le jeu vidéo vous vous plaignez et quand il le suit pas c'est pareil il faudrait savoir et choisir son camps ! C'est sûr ces films ne sont pas tip top mais de
là dire que ce sont des grosse daube non je crois pas.. Ils sont plutôt divertissants, font passer le temps et un bon moment, ils sont largement regardable (je suis pas fan de ces films mais au
moins j'ai un avis neutre, vous c'est pas du tout le cas)


Glauktier 12/07/2011 13:40



Hum, comment dire… Non.


 


Non je n'abuse absolument pas. C'est cette suite de film qui abuse le spectateur et qui le prend pour un demeuré.


 


Non, il faut bien être aveugle pour ne pas voir qu'entre RE3 et 4, Milla Jovovitch a pris 10 ans physiquement (et je n'ai jamais dit qu'elle était moche).


 


Non, je n'ai pas à choisir de camp sur les adaptations de jeux vidéo en films pourraves parce que quand c'est mal adapté, ça l'est, point.


 


Non je n'ai pas d'avis neutre, et alors ? Vous êtes sur mon blog, pas chez mémé.


 


Le seul "oui" sera: Oui, ces films sont divertissants pour les spectateurs qui n'ont aucun recul ni aucune réflexion à faire sur les films. Vous appartenez très certainement à cette catégorie.


 


À bon entendeur…



neiloup 11/10/2010 08:47


la 3D rajoute un vide cosmique