Persons Unknow: être inconnu, son seul mérite.

Publié le par Glauktier

Voila on est lundi et je suis là pour vous. On commence fort avec une sacré daube qui a réussi à m'interdire son propre visionnage au delà du troisième épisode tellement c'était mauvais. Voulez-vous en savoir plus ?

 

persons-unknown

 

Des gens ordinaires (comprenez citoyens américains) se réveillent dans un hôtel. Ils ne savent ni où ils sont ni comment ils sont arrivé là. Très vite ils se rendent compte que la petite ville où ils ont atterrit est inhabité et que son périmètre extérieur est infranchissable sous peine de tomber évanouit à jamais. Prisonnier d'une force inconnue, observé par des caméra de sécurité muette (comme toute bonne camera de surveillance), la nuit tombe et ils commencent à paniquer en même temps que leur estomac crie famine. Heureusement le chinois d'à coté ouvre ses portes et leur propose une table…

 

Sans déconner.

J'ai fait quelques raccourcis mais je n'abuse pas de votre crédulité en ce qui concerne le résumé. Ce feuilleton est d'une odeur bien nauséabonde. Même si le pitch SF pourrait donner envie un samedi soir cafard, le développement, la production, les comédiens, les dialogues, les actions, tout est fait pour vous saouler ! D'ailleurs, les scénaristes eux-même semblent s'emmerder clairement à écrire l'histoire tant elle tourne en rond DÈS LE PREMIER ÉPISODE !

Aucune notion de tension narrative, le contexte est vite dépassé par les évènements. Au delà des mauvaises relations qu'ils entretiennent entre eux (comprenez par "mauvaises" qu'elles sont mal amenées, prévisibles, mal écrites, mal pensées, etc…), les personnages semblent enfermés mais tentent (et réussissent virtuellement) de s'échapper dès le second épisode. Ils déjouent plusieurs systèmes qu'il aurai fallu mettre en place de façon plus imposante pour obtenir une réelle attention de la part du spectateur, pour finir sur un finish propre aux séries B (où à Lost).

"Vous avez presque réussi à vous enfuir ! Mais on en est qu'au troisième épisode alors on vous remet à la case départ sinon on serai pas payé, désolé." disent les scénaristes aux personnages.

 

Non vraiment, Persons Unknow est a éviter radicalement ! C'est une grosse daube en puissance qui ne vous ménera jamais par le bout du nez avec ses acteurs moisis. Encore une production qui n'a rien appris de Twin Peaks réalisé 20 ans plus tôt, je m'en désole…

Publié dans Grosses daubes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anais 26/10/2010 03:10


Oui c'est exactement ce genre de mix, sauf que ça ne fonctionne pas du tout. On n'y crois pas une seconde et on se fiche complètement du devenir des personnages -_- complètement raté.


RaHoW 25/10/2010 15:51


Le pitch (pas la brioche fourrée au truc...) fait penser à un mix entre le film "Cube" (qui est très bien AMHA et un de ces films post-apo ou un groupe de gens se retrouve seul sur terre ^^