Nadia et le Secret de l'Eau Bleue : Mensonges et perfidies

Publié le par Glauktier

Diffusé en 1990 au Japon et conçu par la Gainax sous la production de la Toho, Nadia et le Secret de l'Eau Bleue a reçu le prix de Meilleur animé du siècle à l'occasion de l'Animé Grand Prix (une sorte de course de VHS sur roulettes, pas très passionnant…) et Nadia, le personnage principal, a reçu la consécration de se retrouver classé dans le top 20 des Meilleurs personnages de tous les temps. Alors que le Studio Gainax a réalisé par la suite les séries animé qui m'ont marqué profondément, tel Neon Genesis Evangelion, Fuli Culi et Tengen Toppa Gurren Lagann, et bien je peux affirmer que Nadia ne mérite absolument pas ce titre. Ho nooooon………

 

Nadia

Nadia, la jeune fille bronzé et de rouge vétue, vous ment d'emblée.

En effet, JAMAIS dans toute la série elle n'est joyeuse comme ça.

 

L'histoire débute en France en 1889, pendant l'Exposition Universelle. Jean, un jeune français très intelligent, venu avec son oncle participer au concours de machines volantes, aperçoit une jeune fille fort jolie qui porte à son coup un mystérieux pendentif bleu. Alors qu'elle est poursuivie par des brigands il lui vient en aide, n'écoutant que son courage. Leur fuite les mènera jusque dans l'océan ou il seront les témoins de la guerre entre l'Homme et des monstres marins attaquants les navires. Mais, pris dans l'assaut de l'un d'entre eux, ils tomberont à la mer et seront sauvés par le Nautilus et son équipage, dirigé par le Capitaine Némo.

 

Aaaaaah… comme ce fut un calvaire de (re)voir ces 39 épisodes qui composent la série ! Alors que j'en avais un bon souvenirs pour avoir vu une petite dizaine d'épisodes quand ils étaient diffusés en France pendant mon enfance, je n'ai pu être qu'atterré. Atterré pour plusieurs raisons.

 

Versions Fautives

D'une part la Version Française est des plus déplorable. Bien qu'en apparence elle paraisse de bonne facture, le casting devait regrouper 5 personnes tout au plus pour faire les centaines de voix de la série. Ce détail passant, les dialogues étaient souvent proche du n'importe quoi, absurdes, idiots, en plein contresens ou terriblement mal traduits. Exemple, des personnages se sont retrouvé renommé uniquement en VF ! Hanson et Sanson en VO deviennent Caïus et Titus en VF sans aucunes raisons apparentes! King, le lionceau blanc de Nadia se voit renommé Attila alors que même la version anglaise l'a gardé sous le nom de King alors que ce mot a plus de sens dans leur langue que dans toutes les autres ! De quel droit ?! Qu'est-ce qui leur a pris ?!

D'ailleurs, la VF fut censuré à l'époque de sa première diffusion. Un ou deux épisodes entiers sont supprimés mais surtout des micros passages de 2 secondes, le temps d'une ou deux phrases, qui ne contenaient PAS de violence ou d'abus. Des passages complètement normaux on été retirés ! Aberrant !

La Version Française n'est pas la seule fautive car j'ai pu voir la série sous diverses version, tel la version japonaise sous-titré, la version anglaise, la version anglaise sous-titré anglaise (si si), la version française de Game One (qui possède les passages censurés remontés en VOST)… bref, sous toutes ses coutures ! Et aucune ne sauve Nadia et le Secret de l'Eau Bleue à mes yeux. Beaucoup de voix sont durs à écouter dans chaque versions et les dialogues restent peu sensés.

 

Nadia, tout un plat

Tout commence surtout à cause et uniquement du personnage principal, cette fille bronzé. Nadia, âgée de 15 ans, est l'héroïne la plus idiote, menteuse, vilaine, prétentieuse, ingrate, illogique, têtue, égoïste, irresponsable, irrationnelle (le tout avec un sale caractère de cochon) que j'ai pu voir de toutes les séries animés mangas. Elle m'a tout gâché. Elle n'est JAMAIS contente. On la sauve et elle trouve TOUJOURS un truc à redire ou a détester chez ses sauveurs ou ceux qui l'aide en général. Elle ne leur a d'ailleurs AUCUNE reconnaissance. Elle est végétarienne et EMMERDE tous le monde avec ça (vous savez le genre de personnes végétariens qui ne peuvent pas s'empècher de vous faire la moral en permanence). Elle décide ce qui est le mieux pour les autres selon son propre jugement et n'en démord pas jusqu'à les engueuler parce qu'ils ne font pas comme ELLE veut, alors que cela va à l'encontre de tout sens logique. Dès qu'elle parle c'est pour s'énerver contre tout, reprocher, crier et geindre. Elle est INSUPPORTABLE ! et le pire c'est que tout le monde lui passe tout ! Comme dans le scénario c'est elle l'héroïne, son comportement ne choque personne ou à la limite est le cible d'une ou deux phrases pas très convaincante. Du coup, la série cautionne complètement ce comportement égoïste et en devient responsable.

Lorsqu'elle n'est pas là (ou qu'elle ne parle pas), la série est à peu prêt supportable bien qu'une vingtaines d'épisodes sont absolument creux et où le seul concept de ceux-ci soit qu'il faut aider Jean à séduire Nadia. Très souvent tout tourne autour de ça alors qu'on en a RIEN À FAIRE ! En plus Jean fait absolument tout pour elle et se comporte comme une crème mais elle le traite comme un chien et tombe même amoureuse, devant les yeux de tout le monde, d'un africain alors qu'ils visitent l'Afrique, en fin de série! Malheur, catastrophe, cet homme est déjà fiancé alors elle retourne vers Jean par dépit. Juste, t'as envie de la tuer.

Honnêtement, son titre de Meilleur personnage féminin de l'année (1990, je présume) ou encore sa place dans le top 20 des Meilleurs personnages de tous les temps, je l'ai en travers de la gorge ! Qu'est-ce qu'ils ont pu bien trouvé à une chieuse pareille ? Peut-être que cette année là, il y avait un creux d'héroïne et qu'elle fut élue par défaut ? 

 

Brouillon d'Evangelion

Cette série fut commandé par la Toho mais à l'origine fut conçu sur une idée d'Hayao Miyazaki mais qui ne vit jamais le jour (d'où aussi quelques similitudes avec Laputa, le Chateau dans le Ciel). Inspiré librement de 20 000 Lieux sous les Mers, de Jules Vernes, Le Studio Gainax reprit l'idée de base pour revoir le scénario à sa sauce. La sauce prit et même plutôt deux fois qu'une…

L'équipe technique de Nadia et le Secret de l'Eau Bleue et de Neon Genesis Evangélion (diffusé en 1995 au Japon) est quasiment la même avec Hidaeki Anno en réalisateur et Shiro Sagisu à la musique. Beaucoup de personnages entre les deux séries se ressemblent physiquement et mentalement à un point très élevé mais ce ne sont pas là les seules ressemblances.

 

nadia-2

Elektra, de Nadia, en combinaison de fin de série et Rei, d'Evangelion, en Plug Suit.

 Elektra ressemble aussi physiquement à Ritsuko, autre personnage d'Evangelion.

 

Les thèmes abordés s'écartent très vite de 20 000 Lieux sous les Mers pour aller explorer le mythe de l'Atlantide mais aussi celui du Chainon Manquant et de la création de l'Homme, via un géant nommé Adam, conçus par les Atlantes.

Je pense que la Gainax a, en fait, débuté certains thèmes dans Nadia pour les développer plus tard complètement dans leur propre série, puisqu'ils étaient sous l'égide de la Toho lors de la production de Nadia. Il faut savoir qu'à la base, Nadia est une série éducative qui transmet un peu de vulgarisation aux enfant, notamment sur le sujet de la science. Comme ils étaient pieds et poings liés sur ce coup là, ils se sont servis en quelque sortes de Nadia et ont repris certains thèmes dans Evangelion qu'ils pouvaient alors exploiter librement, d'où ces énormes similitudes. Sauf que moi, je vois en Nadia un gros brouillon mal conçus et rapiécé afin que cela tienne. Je ne compte pas les absurdités scénaristiques que j'ai pu relever qui, en toute logique, ne servaient qu'à alimenter un épisode afin qu'il perpétue la suite de la série, comme cette volonté effréné de Nadia de vouloir visiter l'Afrique parce qu'elle est persuadé d'y être née, sauf qu'on lui dit en milieu de série qu'elle est une Atlante et que Némo (attention spoil !) est son père ! Sérieux ! En plus, Némo et Nadia on même pas la couleur de peau !

Nadia est un personnage abject cautionné par le scénario. Shinji (jeune garçon de 14 ans, personnage principal d'Evangelion) lui ressemble et se déteste en permanence, ce qui est d'ailleurs un des thèmes clef d'Evangelion. Sauf que Nadia elle ne ressent aucune gènes ni aucun remords (à une ou deux scènes tout au plus) ce qui ne fait que la haïr d'avantage. Tiens au fait, dans le pendentif Bleu de Nadia, qui qui c'est qu'il y a dedans ? (spoil) sa maaamaaaaan, tout comme l'esprit de la mère de Shinji qui se révèle être dans l'EVA 01.

Les musiques aussi sont les mêmes à quelques notes prêt. Ceci n'est pas un mensonge, j'ai halluciné devant certaines séquences ! Trompettes et fanfares pendant un passage périlleux ou héroïque, Petites notes de musiques angoissantes pendant des passages tendus sous la mer… J'avais l'impression d'entendre Evangelion. Même les musiques n'étaient qu'une première mouture !

Alors il est sûr qu'on peut trouver d'autres explications moins "dérangeante" que la mienne. Evangelion peut être aussi l'enfant spirituel de Nadia et possède des caractéristiques très similaires pour retrouver le succès de sa génitrice et plus encore (et là je suis bien d'accord). Les séries suivantes de la Gainax n'ont aucun liens entres elles, ni aucun thème en commun, à part peut-être le personnage principal qui se déteste (parfois) et qui n'a pas confiance en lui, mais ça s'arrête là, ce qui accentue par défaut les ressemblances entre Nadia et Evangelion.

 

Un final très douteux

Franchement, la fin m'a plus que dégouté. Les japonais, rien ne les arrêtent. Elektra est une fille atlante recueillis par Némo après que l'Atlantide ai été détruite par Argon. Elle grandi auprès de lui afin de se venger et tombe amoureuse de son capitaine dont elle deviendra son bras droit. Dans un moment critique, elle fait alors son coming out, poussé par la jalousie de l'amour que Némo porte malgré lui à sa fille Nadia qu'il retrouve 13 ans plus tard après l'avoir perdu (c'est vrai que c'est pas sympa, dis donc ! T'arrête d'agir comme un père, oh !). Plus tard, au tout dernier épisode, on apprend qu'elle est enceinte de Némo (qui aurait finalement écouté ses sentiments, à lui et à Elektra ?) ! Bon… c'est limite niveau âge mais passons. Nadia, tu vas avoir un demi-frêre, t'es contente ? Tu vas pouvoir lui bourrer le crâne de tes faux-principes végétariens irresponsables !

Marie, la jeune enfant de 3-4 ans recueilli par Nadia et Jean au début de la série et qui va vivre toutes leurs aventures, narre l'épilogue de fin de série. Alors qu'elle a grandi (ados ? la vingtaine ?), elle se marie avec Sanson (Titus en VF) et porte son enfant, alors que lui-même approchait de la trentaine dans la série quand elle était enfant ! Mon Dieu quoi ! Serieux !! C'est dégueulasse ! Le mec il a 50 ans voir plus, il a vu grandir cette toute petite fille pour finir par l'épouser et lui faire un enfant ?! Nan mais ho ! Lolicon ! (Lolita-Complex)

 

Je reste néanmoins conscient qu'en 1990, cette série avait un niveau d'animation et de scénario d'excellence. Si on la remet dans son contexte, peu de série avait sa carrure et son ambition. Cependant, en la prenant telle qu'elle, c'est une aberration animé. L'héroïne est a giflé dès qu'elle ouvre la bouche, le scénario évolue sans filet et retombent douloureusement sur ses pattes grâce ses nombreux raccords illogiques. Une vingtaine d'épisodes sous traités par des studios chinois ou coréen sont à jeter intégralement car ils nuisent au bon déroulement de la série ainsi qu'au Bon Sens en général. Cela dit, même les épisodes dirigés par la Gainax croulent sous la longueur et les contresens. Je ne peux me résoudre à placer Nadia et le Secret de l'Eau Bleue dans "Pour les curieux" même avec ses nombreux titres et sa grande popularité (que je n'arrive pas à comprendre). Bien qu'elle fut de grande qualité à l'époque, elle n'en reste pas moins doté de nombreux défauts, ce qui ne sera plus jamais le cas, à ma connaissance, dans aucune des séries suivantes de la Gainax.

 

ps: Je ne remercierais jamais assez King/Attila pour ses pitreries qui m'ont beaucoup aidé à tenir le coup.

Publié dans Grosses daubes

Commenter cet article

RaHoW 03/10/2010 09:42


C'est vrai que malgré le fait que j'aimais globalement bien le artwork de cette serie, j'en ai vu que peu d'épisodes et j'ai jamais eu vraiment envie de tout regarder (j'ai aussi surement vue un
condensé en VO pure...).

On pourrait aussi voir EVA comme étant "Nadia - Next Century" ou truc comme ça