Bienvenue chez les Ch'tits: les bons fonds de la France !!

Publié le par Glauktier

Alors que j'avais énormément d'a priori sur ce film et son réalisateur, alors que j'avais juré de ne jamais voir ce film, d'abord par principe puis ensuite par bêtise, alors qu'il aurai fallu m'attacher et me mettre des allumettes entre les paupières pour que mon regard rencontre les scènes de ce film… mon destin en a décidé autrement. À cause d'un paris perdu, j'ai du regarder intégralement cet immense succès français pour me rendre compte de l'évidence: j'ai encore une fois dans l'erreur totale. Bienvenue chez les Ch'tits est excellentissime.

 

bienvenue

 

Philippe travaille à la Poste dans les Bouches-du-Rhône. Sa vie de famille est rébarbative et leur espoir se porte sur une mutation dans le sud de la France que pourrait obtenir Philippe. Mais d'autres postiers - des handicapés - lorgnent aussi sur cette mutation profitent de leur avantage physique pour obtenir une priorité injuste. Quoi qu'il en soit, en bon français, Philippe se maquille en handicapé pour passer le concours mais hélas, il se fait prendre. Pour le punir, les autorités Postales le mutent dans le Nord, près de Dunkerque. Histoire de faciliter les choses, sa femme le rend responsable de son incompétence et refuse de l'accompagner. Philippe doit aller travailler seul dans une région bourré de mongolitos (cf l'affiche)…

 

Déjà le synopsis m'a illuminé de sa vision magistrale d'un problème primordial français: les Handicapés. Placés en ligne de mire, d'abord les boiteux, les pieds-bots, les feignants, les diminués, les hommes-troncs, le film s'attaque durement au fond du problème: les retardés mentaux congénitaux du Nord. Ce sont eux qui mettent à mal le système social de la France (si on se renseigne un peu sur Wikipédia, on peut voir que 68% des aides sociales françaises sont redistribués dans cette région). Avec ça en ligne de fond, on ne peut qu'applaudir. Jamais ce problème là n'a été traité au cinéma, à part peut-être le 8eme jour avec Daniel Auteuil, notre Rain Man français. Bravo pour ce courage inattendu qui va contre vents et marées.

 

Second problème social soulevé: les femmes ! Car si l'on suit tout au long du film une amitié proche de l'homosexualité entre Philippe (Kad Mérad) et Antoine (Dany Boon), le fond du film traite surtout du courage de Philippe; l'homme du couple qui tente de faire tenir droit son mariage avec une femme volage, irresponsable, hypocrite et clairement malhonnête. Malgré tout, la bienséance finit par triompher et son alter-égo finit par entendre raison en obéissant corps et âme à son mari jusqu'à ce que la mort les sépare. Un exemple à suivre !

 

On peut même penser que Dany Boon était visionnaire car si il a écrit son scénario en 2006 et sorti son film en 2008, c'est clairement une prédiction de la monté du FN entre 2011-2012. Mon oeil d'expert n'a pas laissé s'échapper le détail suprême de la scène de baiser entre Philippe et Antoine où, sur le mur, on peut apercevoir une photo de Marine Le Pen en présidente de la république. Frappant n'est-ce pas ? C'est clairement un appel à la solution finale que devrait appliquer la France (si vous permettez que j'expose mon avis personnel sur la question): Débarrasser toute cette région de ses habitants incapables qui plombent le pays. Résultat: moins de fuites d'argent dans les caisses pour ces aides sociales inutiles, un grand coup d'air pour l'immobilier qui pourrait voir alors offrir de nouvelles habitations à prix réduits et la réouverture d'un programme de tourisme intra-muros dans le cette région du Nord si fuit par les français afin de rebooster l'économie nationale. Et tout ça c'est dans le programme de la Marine !

 

Retour au film où survient par la suite le jeu des acteurs. C'est simple, Dany Boon m'a époustouflé. On croirait un vrai de vrai, avec les oreilles en feuilles de choux et le sourire hagard et baveux. Déjà je l'avais soupçonné d'une telle perfection dans Micmac à Tire Larigot mais là je tire mon chapeau. Sans rire, il a tout compris aux mongols ce type. Ce soir je regarde ses One-Man-Show à la suite afin de m'en remettre une couche !

Kad Mérad est fidèle à lui-même. Bon type honnête il essaye tant bien que mal d'aider sa femme à avoir une vie normal. Autant de sacrifices ne peuvent laisser ma carapace de préjugés intacte. Il m'a tiré une larme.

D'autres seconds rôles sont excellents mais je ne vais pas les décrire tout aussi bien. Michel Galabru, Line Renaud, Zoé Félix et j'en passe beaucoup, crèvent tous l'écran. Un choix de casting sensationnel que j'embrasse tendrement.

 

Mais tout ce film ne fonctionnerai pas si il n'y avait cette musique aussi percutante que celle de Philippe Rombi, compositeur du film. Ni une ni deux, je me suis procuré les mp3 de merveilles sur Itunes Store et je dois dire que le thème "Gogolz" qui intervient tout le long du film est énorme ! (c'est bien simple, c'est ma nouvelle sonnerie d'Iphone). J'accroche aussi beaucoup sur le titre appelé subtilement "12 de QI" ainsi que "Femmes au volant, mortes au tournant".

 

Enfin bref, personnellement, moi, je…

 

Bienvenue chez les Ch'tits est une perle du cinéma français, c'est véridique. Juste, subtile, drôle, bien joué, crédible et plein de charme, vous passerez 1h30 de pure bonheur. Ne vous privez pas, il serait fort dommage de rater ça ! Ne faites pas comme moi qui a perdu lamentablement 3 ans de ma vie depuis sa sortie en 2008. Saisissez votre chance d'autant plus que les DVD (ou le Blu-ray pour une expérience encore plus intense !!) ne doit plus être bien chère. Ne le téléchargez pas, vous feriez du mal à l'industrie du cinéma français qui, pour une telle merveille, mérite qu'on le voit en de bonne condition et en ayant payé tous ces artistes.

 

Vous savez ce qu'il vous reste à faire en ce soir de 1er Avril !

 

Publié dans Grosses daubes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nana 17/04/2011 21:27


Dire que j'y ai cru...lol


RaHoW 01/04/2011 15:39


Ahhhh, c'est dommage, certains trucs ont mis un doute et le reste t'as grillé ^^;;;


Glauktier 01/04/2011 16:21



C'est la journée de la farce, de la blagounette et du gag, pas du mensonge, tout simplement ^^