Lost S6: de la fumée sans feu

Publié le par Glauktier

Finito ! Avalé, tous les épisodes !… tellement que je vais faire une petite indigestion… Je vais vous vomir tout ça.

 

lost s6

 

J'affirme, je persiste et je signe. Je ne vais être qu'on ne peut plus clair et j'irais pas par 4 chemins:

 

-la saison 6 de Lost est une daube.

 

À commencer par le fait que peu de choses sont expliqués et sont TRÈS mal expliqué. La saison ne fait qu'être le témoin d'une pseudo bataille affligeante entre le "Bien" et le "Mal" dans un délire mystique aussi flou qu'une bassine de saindoux dans laquelle des participants de Fear Factor s'empêchent de dégobiller afin d'attraper par la bouche 5 coeurs de boeufs.

La serie a cumulé beaucoup d'incohérence mais là c'est le pompom. Et vas-y que y'a des Autres encore vivant, qu'ils sont bien une bonne centaine à vivre peinard dans un temple que personne n'avait vu jusque là mais "spa grave". La fumée ? elle va dans les catacombes du temple dans la saison précédente mais là elle ne peut plus y pénétrer (dans le sens elle n'a jamais pu y aller). Le temple d'ailleurs, avec la gigantesque statue à 4 doigts de pieds: exit l'explication, c'est bon pour les péquenots. DarkSaïd, Evil-Claire et Cie, finalement ils sont gentil, bla bla bla… La fumée peut relever les morts, Jacob peut aller partout dans le monde, faire des miracles, parler toutes les langues sans QU'AUCUN de ses pouvoirs ne soient expliqué. L'ex chef des Autres, le Widmore, il a été bannis mais en retournant dans la société (où il n'avait aucune identité d'ailleurs) il est devenu un méga businessman de taré hyper riche…Et kate qui est "devenue mère" ! Si y'a bien quelqu'un qui n'est pas devenu mère dans cette série c'est bien elle !

 

Entre autre, l'épisode ou est raconté la naissance du conflit entre Jacob et "El diablo" (mal absolu tel qu'in est décrit et dont on ne connaitra jamais le nom) est digne d'un des plus mauvais téléfilm de la M6 diffusé à 15h après Charmed ! Les décors, les costumes, la thématique, les acteurs, les dialogues… TOUT ! TOUT EST NUL ! Sortie de son contexte, tout le monde rigolerait devant un tel programme destiné à divertir les femmes au foyer. Il vient d'où le délire biblique ? D'une folle qui tue une femme juste après son accouchement pour s'approprier ses deux enfants, qui les retient captif sur l'île sans rien leur raconter et qui sois-disant les tient à l'abris du "mal" de l'humanité ? Qui va anéantir l'idéal du deuxième enfant et tuer tout un village (je sais pas comment elle a fait) parce qu'ils sont sois-disant "mauvais" ? Hey ! Faudrait balayer devant ta porte cocotte ! 

Ensuite le "Mal" c'est juste un pauvre type à qui on a rien dit et qui veux juste s'en sortir. Au final tout le monde le deteste, dit qu'il va tuer tout le monde et tout le monde veut sa -seconde- mort. Merci du cadeau ! Ce "Mal" est pas si méchant que ça, c'est plutot "Jacob" le bad guy qui dit rien à personne à part pour les faire tuer selon "sa" volonté ! Cette série, t'as l'impression qu'il suffit d'habiller un mec en blanc pour te faire penser qu'il est archi bon et que le mec en noir à coté de lui c'est le Mal qui veut t'étriper si jamais tu le croise dans la rue. Alors ils se permettent de nous raconter des histoires acadabrantesques qui, avec juste un petit pas de recul, sont immensément contradictoires !

 

Au lieu des flash-back ou des flash-forward, cette saison nous conte une histoire parallèle terminant (et je spoil parce que, sérieusement, c'est tout pourri) sur un univers incompréhensible créé par eux-même afin de célébrer la mort de Jack… Non ! C'est juste d'une absolue nullité ! C'est pas poétique, c'est pas subtil, c'est affligeant !

 

Lost est la preuve que les mauvais scénaristes sont partout et que tout le monde gobe n'importe quoi. Il y a des milliards de choses que Lost a mis en place sans en avoir justifié l'existence. Ce qui signifie que les mecs ils ont tout simplement pas pu recoller tous les morceaux des déchets que les précédents avaient placé. Travail bâclé et faussement pensé depuis le début. Ce n'est pas parce que - Ô Subtilité !- ils reprennent deux vielles pierres blanche et noir trouvés dans la saison 1 (et qui ne servent À RIEN !) que le scénario est "construit" où "prévu" à l'avance ! Non ! c'est du faux travail d'une absolue banalité !

Il sert à quoi Walt ? Pourquoi les Autres volaient-ils les enfants ? Aaron il devait être spécial, il est où ? Et le gamin qui apparaît à la fin c'est qui ? Et Mickaël et son fils, pourquoi ils sont pas avec Jack et les autres à la fin ? Hé, les scénaristes, faut finir le boulot !

 

Et tout ça sans compter la narration répétitive, rébarbative et assomante que je me suis infligé en regardant les 6 saisons. Qu'est-ce que c'est mal écrit, mal joué et pathétiquement TOUJOURS la même chose ! 

 

Donc Lost Saison 6 c'est une belle bouse que je ne conseillerai à personne.

 

En attendant je vais me purger en regardant plusieurs Miyazaki que j'ai envie de revoir. Y'a que la Qualité qui peut lutter contre la Médiocrité.

Publié dans Grosses daubes

Commenter cet article

neiloup 11/08/2010 09:11


la chose la plus importante a savoir, c'est pourquoi un bug d'affichage apparait sur le S de "LOST" lorsque celui ci se rapproche de l'ecran!


Glauktier 11/08/2010 17:01



Je n'ai jamais parlé du générique tellement il était… insipide.



neiloup 11/08/2010 08:57


j'ai remarqué un terrible effet ping pong où des persos se font kidnapper par les méchants et récupérer par leurs potes a la fin du même episode: jin, sawyer...
En plus d'etre mauvais, c'est recurrent!


arto 09/08/2010 18:52


Oulah. Pourtant moi je me régale avec ce Lost 6. Je suis toujours aussi pris. Et les personnages je les aime toujours autant ...


Jean 06/08/2010 10:19


Oui, alors les habitants du Temple, les Autres, ils y étaient allés à la fin de la Saison 4, quand Widmore et ses copains débarquent et que Ben leur dit d'aller au Temple se mettre à l'abri.
À part ce petit détail, on est d'accord sur la qualité piètre de cette saison. Je pensais me payer quelques saisons en BluRay une fois que j'avais une vraie TV HD et une PS3 dessous, mais là, je
crois que je préfère encore me payer tout Galactica une seconde fois en DVD. Au moins dans cette série, ils n'ont pas laissé trop de merdes scénaristiques à nettoyer en une saison, même s'ils ne
savaient a priori pas trop où aller et comment finir.