LOST s5: Retour vers le futur

Publié le par Glauktier

On entame la dernière ligne droite. Plus qu'une saison avant la fin alors fallait bien que les scénaristes nous révèle enfin quelque secret de cette île si mystérieuse. Pour cela, ils nous ont habilement préparé un voyage temporel au sein de l'Initiative Dharma. Attachez vos ceintures, je démarre la Doloréan.

 

lost s5

 

 

Deux points sur la fin de la saison 4:

-Jin meurt mais finalement est vivant avec quelques égratignures provenant d'une giga exlosion : juste LOL. Comment ils assument rien.

-Jack, Saïd, Kate, Hugo, Sun, c'est cool de penser aux 6 personnes qui sont restés sur l'îles mais vous pensez aux 20 rescapés du crash, figurants, qui ont explosés avec le bateau ? Pourquoi personne n'en parle de ces pauvres gens à qui on a refusé l'accés à l'hélico et qui courraient comme des pinguouins avec leur gilets de sauvetage ? Pourquoi personne ne veux les sauver ? Une façon de se séparer des figurants. Désolés les mecs, restriction de budget ! Faut bien que y'en ai qui payent les pertes de la grève des scénaristes !

 

 

Vous voulez en savoir plus ? Pirouette cacahuette, qu'à cela ne tienne, on va vous en dire plus (sans aller non plus dans l'extravagance). Alors voila, nous, le groupe de scénariste, on a décider de vous pipoter une histoire avec une roue ancestrale qui ferai bouger l'île à travers l'espace et ferais bouger les personnages qui nous arrange à travers le temps. Comme ça pas de justifications, faut juste qu'on se débrouille pour la construire un minimum et créer des relations (attendues ou pas) entre les protagoniste et le tour est joué.

Vous regardez la saison 5 de Lost, bonsoir.

Même si j'ai regardé la saison 5 avec envie sans quasiment jamais m'ennuyer, revenir dessus avec du recul fait un peu mal. Cette saison nous narre les aventures tranquilles (ou pas) de certains héros coincés dans les 70's sur l'île en pleine Initiative Dharma (responsable des maisons, systèmes high-tech chelouds et des Hatch à travers l'ïle) ainsi que les péripéties des évacués qui se trouent le cul, 3 ans plus tard, pour revenir sur l'ïle pour sois-disant sauver ceux qui y sont resté.

C'est là où, faire un marathon s'avère pratique parce que cette saison ne cesse de faire des allers-retours dans le Temps qui finissent par pas mal embrouillé. J'imagine même pas les gens qui ont suivi la série pendant sa diffusion semaine par semaine, année par année. J'ai pu suivre sans grand mal.

De plus, et comme je m'y attendais, les histoires temporelles construites à la va-vite respirent les incohérences dû au manque de travail sur les premières saisons. À peine effleurés dans le scénario, ces *hic* gâchent un peu la saveur. L'histoire peut se targuer d'être quand même un minimum solide mais si cela étaient prévus dans la tête des scénaristes depuis le début, cela aurait dû être présent dès la saison 1 et que les héros laissent des traces de leur propre passage il y a 30 ans, soient l'initiative de futurs énigmes etc… Hélas il n'en est rien. Le voyage dans le temps se passe correctement mais Lost auraient pû être méchamment puissant.Ce n'est qu'une excuse au final. Je pense à AKIRA, le manga, dont des petites apparitions dans le volume 1 préparaient des évènements des volumes suivants.

Pourquoi je pense que cela a été fait à la va-vite ? parce que les voyages temporels ne concernent que la saison 5 et que c'est une manière habile de nous raconter Dharma d'une autre façon qu'à travers le présent comme cela à été fait au sujet des Autres. Il fallait mieux que les héros vivent Dharma.

Ensuite, les diverses petites incohérences (des personnages qui oublient des visages pourtant pilier d'évènements importants de leur vies) montrent que cela n'avait pas été si bien préparé dans les saisons précédentes.

Au final, à part certains détails croustillants, cette saison reste assez vide en révélations. On nous "confirme" juste ce que l'on savait presque déjà sur Dharma et les plus grosses questions restent sans réponses (pourquoi une telle mise en abîme dans leurs expériences ? nous ne le saurons surement jamais). C'est presque limite juste des références à ce que nous avions découvert dans les saisons 2 et 3 plus que de véritables infos.

 

Cette saison reste quand même d'un niveau supérieur aux autres, notamment à cause de la sympathie qu'emet Dharma à son égard (j'ignore pourquoi), ainsi qu'un gros travail de liens entre les personnages et de cliffhanger de fin d'épisodes. Mais les questions sont à peine répondus, les personnages s'imposent des silences qui éviteraient les morts de nombreuses personnes et surtout les réponses données ouvrent encore plus de questions auquels seuls les fanfics oseront répondre et faire le travail baclés des scénaristes.

Kate, quand à elle, reste encore et toujours responsable du malheur des autres (et parfois doublement) sans qu'on lui dise rien ou qu'elle en subisse les conséquences. Elle ne pense qu'à ses fesses et rien d'autre. Mon dieu comme je hais les épisodes qui lui sont dédiés !!

Pour finir, je voudrais saluer Sawyer. Le saluer parce que si quelqu'un a vraiment humilié Jack c'est bien lui. Sawyer a couché avec Anna-Lucia dans la S2, Kate dans la S3 puis Juliet dans la S4, toutes les filles que lorgnait Jack et qu'il a peine pu approcher. Chapeau, mec. Bravo.

 

Plus qu'une.

Publié dans Pour les curieux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article