LOST s2: Auto-justice le vaillant et le mystère-mystérieux de l’île perdue

Publié le par Glauktier

Empressé d’arriver en terrain inconnu, j’ai vite enchaîné avec la saison 2 que j’avais déjà vu quasiment à moitié. Je vais enfin pouvoir comprendre pourquoi j’ai laché Lost à ce moment, il y a plusieurs années. – Attention spoils ! –

 

lost s2

 

Bon alors je refais pas le speech total de l’histoire. Nos héros ont ouvert la « Hatch » et s’apprètent à y pénétrer pendant que les 3 vaillants du radeau de la méduse se font attaquer et kidnapper l’enfant de Michael : Walt.

 

Si la saison 1 arriver à mélanger suspens et subtilité, il n’en est plus rien dans la saison 2 :

 

-       Les profils des personnages ne parviennent pas à se renouveler et les flash-backs tournent en rond pour ne rien nous apprendre. Pire, ils deviennent prévisible, clichés et se vulgarisent. Les femmes de la série, surtout, perdent en charisme pour devenir des « principes sur pattes » imbuvable (Kate et Claire en tête) qui me font souffler de lourdeur à chaque réplique. La cour de récré s’accentue et plus rien n’a de sens que les petites stupidités journalières.

      Exemple de Claire qui découvre que Charlie, son chevalier-bassiste rencontré sur l’île qui a été pendu pour elle, qui a tué pour elle, qui a traversé l’ile de part en part bravant mille danger pour le bien être de la blondinette… était un junkie. Et là, c’est le drame. Aucun pardon, aucune écoute, aucune nuance, juste du mépris et du rejet insensé pour la personne qui avait donné sans recevoir. Charlie est viré de son rôle d’ami, confident, père adoptif de son marmot parce qu’il ÉTAIT junkie avant. Merci la sympathie ! On se serre les coudes quand ça l’arrange ! En plus dès qu’il est question de son rejeton (sois disant spécial mais on en a pas vu la couleur) elle se met à hurler et crier à chaque apparitions à l’écran. Mes oreilles saignent.

      Kate c’est pareil, elle tient toujours le flambeau de l’irresponsable gamine qui croit que tout lui est acquis, qui se mêle de tout sans rien savoir… Pourquoi personne ne lui fout une bonne claque ?

 

-       Alors que tout tourne autour de la Hatch, la survie à disparu. Mis à part qu’ils vivent sur la plage, ils n’ont plus aucun souci de nourriture, d’eau, de maladies etc… Fini la grotte de la saison 1, maintenant c’est aller retour « plage-hatch » et basta. En plus, les vivres leur tombent maintenant du ciel alors bon… Pourquoi s’en préoccuper ? Pourquoi être intéressant alors qu’il y a un mystère-mystérieux juste à coté ? La série prévaut le suremploi du suspens (mais souvent pour des trucs débiles genre « Il manque un barreau à l’échelle *coupure pub* ) et fait durer, durer, durer l’intrigue.

 

-       Un truc qui m’énerve prodigieusement maintenant, c’est l’omniprésence des armes à feu dans les séries américaines, surtout dans les lieus non appropriés. Ici Lost, sur une île perdue dans le Pacifique, crash d’un avion civile et POUF, déjà, on choppe 4 flingues. On ouvre la Hatch et POUF, y’a un arsenal de psycho dont tout le monde se sert pour aller faire sa petite action perso. Y’a des morts à la pelle, des meurtriers à gogo (tuer quelqu’un fait de vous un meurtrier, que vous ayez une bonne raison ou pas donc c’est valable aussi pour les héros ) et AUCUNE, AUCUNE, AUCUNE CULPABILITÉ. Je ne sais pas comment ils font. Aucun état de choc, aucun cauchemar, aucun regret. Ils ont tué et recommenceront avec la plus grande facilité du monde. Porter une arme, c’est fréquent (bon, venant d’un pays ou le port d’arme est autorisé, c’est compréhensible) et tuer des gens c’est quotidien… Mais même les gens qui tuent par self-défense le vivent pas bien. On peut pas tuer des gens et se sentir cool, détendue, penser à l’avenir avec des petites fleurs qui poussent et des oiseaux gazouillant… C’est grave de tuer quelqu’un ! Mais regardons plutôt ce que le Mystère-mystèrieux nous réserve à coté. On va pas s’attarder sur la condition humaine, on serai un peu trop intéressant pour notre audimat.

      C’est comme Michael qui pete les plombs, tue deux personnes des héros de sang froid, emmène ses potes dans un piège et PERSONNE ne lui dit quoique ce soit. C’est pour son fils alors il avait raison. Non mais comment tu peux, en tant que personne relativement sensé, te permettre de TUER deux personnes pour retrouver ton fils ? Elle est ou la moralité là-dedans ? Comment tu peux te regarder dans un miroir ou regarder ton fils après ça ? T’as enlevé deux vie juste pour aller « sauver » (parce qu’il n était pas en danger en plus, juste retenue en captivité !) ton marmot… Et pourquoi personne ne lui met une bonne raclée ?

 

 

La saison perd donc beaucoup en subtilité. Tout tourne autour de la hatch qui finalement, n’est pas aussi importante que ça (sans parler de son implosion et de l’incohérence de ses survivants !!) au détriment d’une perte considérable de Bon Sens. Y’a vraiment des claques qui se perdent et on regrette la 3D dans ces moments-là !

Sinon, mention spéciale à Lock qui sanglote tout seul dans la forêt et à son « I was wrong ! » dans le dernier épisode, j'ai bien ri.

 

Je continue parce que je veux tout voir mais déjà la saison 3 commence mal avec le MULLET de Charlie. Comment ont-ils pu faire ça ?… Mes yeux saignent bon dieu !

 

Publié dans Grosses daubes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article