Final Fantasy XIII : du neuf avec du vieux (4)

Publié le par Glauktier

Dernier Post à propos de ce jeu particulièrement bon.

 

ff13

 

 

Finalement je me suis dit que j'allais vous parler des Invocations de cet opus mais finalement je vais vous laisser découvrir ça par vous-même. Je vous touche juste deux mots pour dire qu'elles ressemblent à des Transformers (visuellement c'est toujours beau mais je doute un peu du bon goût de cette idée) et qu'elles se manipulent quasiment de la même façon que les Chimères de Final Fantasy X.

 

 

Conclusion

Je concluerais sur ce jeu (alors que je n'ais pas encore atteint la vingtaine d'heures, ce qui n'est pas vraiment objectif pour conclure) que sa beauté en fera tomber plus d'un parmis vous, que son histoire doté de multiples rebondissements, axés cette fois sur les personnages, leur caractère et leur histoire personnelle, vous captivera quoiqu'il arrive.

Tout dans ce jeu est fait pour faire avancer l'histoire principale, celle que vont traverser les héros, avec plus ou moins d'épreuves, l'esprit libre. Lorsque vous allumez votre console, vous voyagez. Vous sortez de votre quotidien pour aller vous engouffrer dans l'imaginaire magnifiquement développé de SquareEnix tout en vous faisant bercer par les somptueuses musique de Masashi Hamauzu (Nobuo Uematsu, père des musiques des FF jusqu'au X, ayant quitté l'entreprise pour fonder son propre studio musical freelance). Mourir n'est pas un problème (et ça arrive souvent, si on gère mal un combat ) puisque vous reprendrez juste devant celui-ci, peu importe votre sauvegarde. Continuez à avancer droit devant en profitant des dialogues et des graphismes.

Pour moi, FF XIII est un must, si vous vous intéressez à la série oû ce genre de jeux envoûtant, ceux qui vous font rêver, qui vous font souffler devant les vues époustouflantes qu'ils vous soumettent et ceux qui vous fait regretter d'éteindre votre PS3/XBOX 360 pour aller vous coucher, voulant savoir la suite des aventures.

 

Longtemps qu'un Final Fantasy ne m'avais pas autant captiver (depuis FF X en somme, en… 2002).

 

Aaaaah, ma manette ! là voila !

Publié dans Pour les curieux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article