Slam Dunk: le basket en manga

Publié le par Glauktier

Ah parlons un peu manga, sujet que j'ai largement délaissé ces derniers temps. Slam Dunk est la première oeuvre majeure de Takehiko Inoue. Publié dans le Weekly Shonen Jump entre 1990 et 1994, son manga fut un des plus vendus sur le territoire nippon. Il fut aussi le déclencheur d'une passion pour le basket ball dans les écoles comme fut Captain Tsubasa (Olive et Tom) pour le football avant lui. C'est un manga sportif de grande qualité.

 

slam-dunk

 

Hanamichi Sakuragi est un voyou. Pas mauvais dans le fond mais juste un peu bête et fort en baston. Il vient de rentrer au lycée de Shohoku et enterre sa vie de collégien avec joie vu qu'elle s'est marqué de râteau successifs auprès des filles. À cette âge-là, elle sont bien souvent attirés par les garçons qui ont une grande popularité, notamment ceux qui sont en fort en basket. Saouler d'avance par ce sport qu'il ne connait pas, Sakuragi ne veut plus en entendre parler sauf que… Sauf qu'il rencontre Haruko, une belle jeune fille qui est fan de basket, dont il tombe immédiatement amoureux. Tout le monde sait que le coeur n'écoute plus rien d'autre que lui et Sakuragi, qui s'est vu doté d'un corps de sportif par la Nature, débute le basket dans le but de plaire à la belle. Mais il a fort à faire vu que celle-ci est déjà amoureuse de Rukawa, un prodige du basket lui aussi entré cette année dans au lycée Shohoku…

 

Avant Slam Dunk, je ne savais pas que le basket pouvait être aussi passionnant. Raconté avec beaucoup d'humour mais aussi beaucoup d'émotions, chaque chapitres de ces 31 volumes sont captivants. Vous n'y connaissez rien en basket ? Pas de problème, le héros non plus ! Pourtant vous allez apprendre les rudiments, les règles et la vie d'un club en sa compagnie. Cela ne se fera pas sans embrouille mais ça vous emballera sans soucis.

Sans vous en rendre compte vous allez être happé par le récit et ses personnages attachant. De Sakuragi au caractère innocent mais stupide, Rukawa le prodige narcoleptique ou encore Akagi le pilier de l'équipe surnommé "Gorille", tous vous charmeront. Les match vous tiendront en haleine comme jamais et vous prendrez un grand plaisir à sentir l'évolution de Sakuragi au fil du manga, devenant de plus en plus fort et de plus en plus incontournable sans que cela soit si évident.

En plus du récit attrayant, vous allez suivre l'évolution constante de ce mangaka. Son trait s'affine, sa notion de proportion prend de l'ampleur et ses planches deviennent magistrales. Slam Dunk se bonifie visuellement avec le temps pour devenir le stade ultime du dessin de Takehiko Inoue. Ça ne veut pas dire qu'il ne progresse plus dans Vagabond ou encore dans Real (manga sur le handi-basket dont je vous parlerais prochainement) mais plutôt qu'il a atteint un style particulier qui ne changera plus.

 

Slam Dunk n'est a rater sous aucuns prétexte. Ce manga divertissant vous accrochera inévitablement si vous commencez sa lecture, que vous soyez fan de basket ou non. Ensuite vous n'aurez qu'une envie, prendre un ballon et faire quelques dribbles !

Publié dans Mangas à lire

Commenter cet article