3eme règle inutile du cinéma américain

Publié le par glauktier

Aprés un détour par le japon, le matin à 8h20 assis dans le petit appart japonais, en pyjama, la copine jouant a ZELDA DS dans le futon conjugale, vient l'envie de vous parler de la 3 eme règle inutile du cinema américain !!

Cette troisième règle m'a sauté au visage (ou à la jugulaire) en regardant 2012. Vous allez me dire "mouais aller ! c'est tout recent ! trop nazos ! va t'acheter des DVD !" et bah… c'et faux ! car en tant que bonne règle, elle s'est trouvé vérifié dans d'autres films plus anciens.

3em règle: Dans un film mettant en scène des personnage noirs américains, si ceux-si ont des enfants (et je ne parle pas de couple "interracial"), alors ils auront le teint plus clair que leur parent ! 


OUi !  vous avez bien lu ! et comme je le disais, c'est extremement flagrant dans 2012 qui met en scène un scientifique noir et sa famille. Vous pouvez aussi regarder Cleaner avec Samuel L. Jackson (un thriller qui se laisse regarder mais qui laisse un petit gout d'ordinaire dans la bouche) ou encore 24, première saison et seconde saison (les meilleurs, le reste n'etant qu'un ramaissis d'enchère de violence sans aucun intéret mais là n'est pas le sujet !) qui mettent en scène le candidat puis président noir et sa famille.

Lorsqu'un couple de personnes noires ont des enfants, ceux-ci n'ont aucune raison génétique (quelques exceptions rares) d'être d'une couleur plus clair que leur parent, aucune. La couleur de la peau est caractéristique des origines de leur parents et d'ailleurs on remarque bien qu'un ivorien n'a pas la même teinte de couleur de peau qu'un soudanais. C'est la même chose que la différence visible entre un français et un suedois. Une forme semblable mais des caractéristiques différentes. Tout ça c'est génétique. S'il n'y a pas mixité, alors les enfants ont 99% de chance de reprendre les mêmes caractéristiques génétique de leur parent.

Enfin bon, tout ça pour dire que dans la situation que je met en valeur, je ne parle pas de couple mixte. Trés souvent j'attend de voir une image des deux parents avant de sauter au plafond et de façon général les parents sont tous les deux de couleur trés "foncé". Et aprés ça on voit le(s) enfant(s) se pavaner avec une couleur de peau qui fait beaucoup penser au facteur…
 
 Donc ce n'est pas une question de mixité de couleurs, alors qu'on sait bien qu'au USA, beaucoup de minorités (qui n'en sont pas en fait) se cotoient et se mélangent. Mais alors pourquoi ?!

Une question de casting ? Non, sinon ça ne se retrouverai pas dans tous les films.

Une hypothése ira jusqu'a penser qu'il y a un certain racisme inconscient dans la production cinématographique américaine. Pour eux, mettre des noirs à l'image c'est un "cadeau" qu'ils leur font vu qu'en effet, alors que trop souvent ce sont plutot les noirs que les blancs qui meurent dans les scènes d'actions. Le blanc présente mieux à l'écran donc il faut que les propres enfants de ces noirs soient plus "blanc" que leur parent ?!  Merde, vous avez vu ce que ça a donné avec Mickael Jackson ?!
ça reste une réflexion rapide mais quand même… je m'interroge beaucoup la dessus. 

 à bientôt pour la 4 eme règle !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RaHoW 14/10/2010 13:29


En effet, ce n'est pas obligatoire, mais il me semble que Jaden Smith est tout de même plus clair que Will et Jada, et pourtant c'est leur vrai fils...

De plus, un gros paquet des acteurs noirs sont en fait un peu métisse d'une manière ou d'une autre, donc y a surement 1 bonne chance sur 4 que un de leur gamin soit plus clair.

Cela dit t'as surement raison, l'histoire des "quotas" doit vachement jouer (en gros ils se sentent obliger de mettre un acteur noir, mais ça veut aussi dire qu'il sont susceptible de ne prendre
que celui-là...), ce qui vient confirmer tes soupçons...


Ariel 17/01/2010 23:15


Tout comme la règle qui veut que dans un couple de blanc, leur enfants soit plus bronzé que eux ... je crois ...