2eme rêgle inutile du cinéma américain

Publié le par glauktier

La seconde règle donne un effet assez étrange lorsqu'on la connait.

2eme règle: Dans un intérieur américain, sauf scène spécifique, toutes les lampes des pièces sont allumés, surtout en plein jour !!  Aucune lampe éteinte n'apparaît à l'écran.


Les parfaits exemples sont Desesperates Housewife, mais aussi 24 et beaucoup beaucoup de série de basses qualités et encore de nombreux films.

Des séquences en intérieur, en plein jour, plein pots soleil et BIM ! toutes les lampes sont allumés !

Il faut savoir que les américains (moyens) traitent les européens de radin lorsque nous sortons d'une pièce en éteignant la lumière. "Nous", nous appelons ça du gachis. Une vision différente des choses dont le but n'est pas de prendre parti ici mais c'est peut-être une explication.

Autre possibilité: il s'agit peut-être d'une raison de tournage et d'esthétique qui fait que si une lampe est dans le champ de la caméra, c'est moche qu'elle ne soit pas allumé. Je n'ai pas particulièrement remarqué que les lampes étaient plus ou moins éteintes dans d'autres production cinématographique qu'américaine. C'est peut-être obligatoire.

Il est fort possible que ce soit une solution visuelle pour expliciter les éclairages qui pourraient passer pour étranges dans ces intérieurs en plein jours (lumière naturelle trop forte, ce qui amène des contrastes ombre/lumière trop profond). 

En tant qu'européen "radin", moi ça me dérange quand même qu'a 15h de l'aprés-midi, mi-Août, sans aucun nuage dans le ciel, toutes les lampes soient allumés dans le salon de Mme Van-de-Camp.

ah tiens, j'ai noté une quatrième règle !


À la prochaine pour la troisième qui est assez étrange, elle aussi…


 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article