1ere règle inutile du cinéma américain

Publié le par glauktier

La toute première règle du cinéma américain est un détail. Mais il s'agit d'un détail frappant dès qu'on est au courant de son existence.

RÈGLE N°1 :
Dans un intérieur américain, si une personne regarde un film à la TV, c'est un film en noir et blanc. 

Vérifiez par vous-même, re-regardez vos films contemporains préférés (qui ne sont pas des films de science-fiction ou temporels ) !

Juno
en est un bel exemple. Certes, vous allez me dire que le père adoptif est un "fan" des vieux films sur VHS. MENSONGES ! Comment, à l'ère du DVD, des films contemporains extrêmements contemporains, peut-on rester amoureux des films en cassettes vidéos, formats qui est en disparation depuis deja 10 ans ?!

Autre exemple, Dans l'avant-dernier (ou le dernier) épisode de Six Feet Under (série Must Seen ) ou David ramène ses enfants adoptifs à la maison et à loué des "vidéo" à regarder l'aprés-midi. Incroyable que des jeunes d'aujourd'hui (la serie s'est fini en 2005), agés entre 9 et 14 ans soient passionnés par des films en noir et blanc  ?! Ils ne sont pas passionnés par le visionnage mais le regarde tout de même…

C'est un détail rapide que souvent personne ne voit, ce qui signifie que là, comme ça, je n'ai pas d'autres exemple sous la main.

Je continuerais à mettre ce détail en exergue que, sans allé dans les clichés, malheureusement, une grande majorité des américains sont incultes. Alors ne me faites pas croire qu'ils sont TOUS passionné de vieux films. Moi-même aimant le cinéma, j'ai vu plusieurs films en noir & blanc qui sont des chefs-d'oeuvre mais lorsqu'on m'en propose, je rechigne un peu.

J'irais jusqu'à avancer que les USA trichent sur leur culture et leur passion pour une question de droits. En effet, dans un pays ou tous se monnaye et ou les poursuites en justices sont aussi fréquentes que les grèves des RER, ça m'étonnerais qu'un réalisateur ou des producteurs aient le droit de montrer le fruit et la labeur d'autrui sans en payer les droits. Or… bon… bah y'a un budget et on va peut-etre pas se souler à payer des suppléments.

"Mince !! On a que 130 millions de dollars ! Et moi qui voulais mettre le "Seigneur des Anneaux" en hommage à Peter Jakson que j'adoooooore… bah je vais aller mettre un film quelconque dont les droits sont tombés dans le domaine public. Et puis ça empéchera que les ignares… euh, le public soit divertis par autre chose que le sujet film, à savoir la fille de l'héroine (qu'a un putain de fric), qui regarde un film dans le salon tout propre sur un écran plat aussi grand que le 4x4 de la voisine (qui s'en tape de l'écologie). J'aime ! mon film est super réaliste ! AH AH MOI LE BOX OFFICE !!"


 


Étonnant d'ailleurs que maintenant, lorsqu'on le parle de jeux-vidéo dans les films, ce sont des jeux tout à fait récent ! PsP, wii, World Of warcraft, xbox 360… Là on ne parle plus de droits mais de sponsor ?

À plus tard, pour la règle numéro 2…

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RaHoW 14/10/2010 13:40


Même pour l'adulte qui zappe, tu as quasi obligatoirement une séquence d'un vieux cartoon en technicolor...

Je pense que tu vois juste avec l'histoire des droits et du sponsoring, mais pas que pour les jeux videos dans les series: Un episode de Bones parle fortement du film Avatar au moment de la sortie
(bien qu'on y voit que l'affiche, il y a une forte incitation à aller voir ce film)...

C'est donc probablement aussi une histoire de studio: une série co-produite par la Paramount aura plus de chances de pouvoir facilement et pour peu de frais acquérir une séquence de Top Gun que si
la série est produite par Columbia-Tristar...


Matumbo 18/04/2010 09:17


Bonne observation ! On voit souvent des films de vampire, ou des vieux films comiques devant lesquels les héros éclatent de rire comme des gamins... On notera tout de même que les enfants regardent
souvent des dessins animés dans les films américains, ce ne sont pas toujours des films en noir et blanc. La règle s'applique surtout aux adultes.

Bon sinon dommage que des fautes d'orthographe/grammaire viennent entacher ta prose :)


Ariel 05/01/2010 14:01


et as-tu déjà remarqué la contre-règle ?! c'est à dire que dans un film en noir et blanc, quand quelqu'un regarde la télé, il s'agit TOUJOURS d'un film en couleur !!